Textes, photos, vidéos sur Joinville le Pont. Passé et présent. Site animé par Éric Dubois. © Joinville le pont. Voyage immobile dans le temps suspendu. 2014-2020.

23 Jun

Joinville le pont par des enfants de CE1 et leurs maîtres

Publié par Eric DUBOIS  - Catégories :  #poèmes, #textes d'enfants, #textes de professeurs des écoles

 

Merci à Mme Touffet et M. Sallet professeurs des écoles à l'Ecole Eugène Voisin à Joinville le pont   , merci à Mr Gorse, le directeur  de l'établissement  et surtout merci aux enfants de la classe de CE1a   ! 

( Eric Dubois )

 

**************

Dans les rues de Joinville le Pont … / Les élèves de la classe de CE1 a - Ecole Eugène Voisin - Joinville le Pont

 

 

 

 

Villa de l'Étoile, il y a un chien dans la lune.

 

Impasse du Chalet, il y a une prairie toute enneigée.

 

Place de Madrid, c’est déjà l’Espagne !

 

Avenue de la Plage, des gens ramassent des coquillages.

 

Sur la place Mozart, un musicien joue de la musique.

 

Route de la pyramide, il y a des égyptiens.

 

Avenue Racine, les gens plantent des arbres.

 

Dans l'avenue Joyeuse, on rigole.

 

Dans l'avenue Marie-Rose, ma sœur voit la vie en rose.

Dans le square de la Roseraie, les filles jettent des roses sur le chemin.

 

Le long du quai de la Roseraie, je lance des perles de rosée.

 

Dans l'avenue Joyeuse, c'est la fête !

 

Rue de l'Église, les messieurs se font sonner la cloche.

 

Dans la rue du Casque d'or, un bijoutier trouve de l'or.

 

Villa de la Grotte, les homme préhistoriques font du feu.

 

Sur l'avenue de la Plage, tous les gens bronzent.

 

Dans l'avenue Théodore, il y a de l'or.

 

Sur le boulevard de l'Europe, il y a des européens.

 

Dans la rue Halifax, mes copains payent des taxes.

Dans la rue Eugène Voisin, j'ai rencontré mon copain.

 

Avenue Pierre-Allaire, mon grand-père porte des pierres.

 

Rue de la Paix, tout le monde fait la fête.

 

Avenue des frères Lumière, il y a de la lumière.

 

Avenue de l'Étoile, un enfant brille.

 

Avenue de la plage, tout le monde se baigne.

 

Avenue de la Mésange, il y a des anges.

 

Avenue des Familles, ma famille est allée se balader.

 

Dans l'avenue de l'Étoile, mon voisin regarde les étoiles.

 

Dans l'avenue Oudinot, mes copains et moi on fait du vélo.

Sur la place du Casque d'or, il y a de l'or.

 

Avenue de l'Étoile, un lapin regarde le ciel.

 

Dans la Villa de la Grotte, des ours travaillent.

 

Sur la place Casque d'Or, les collectionneurs fabriquent des casques d'or.

 

Dans l'avenue Pauline, il y a des poulains.

 

Rue de la Plage, toutes les filles bronzent.

 

Rue du Port, les bateaux s'accrochent.

 

Rue de Paris, les gens montent sur la Tour Eiffel.

 

Avenue de la Plage, les enfants ramassent des coquillages.

 

Avenue Joyeuse, le soleil brille.

Rue de l'Étoile, toutes les maisons brillent.

 

Rue de Paris, les gens font des paris.

 

Rue du Port, les dames vont en vacances.

 

Rue Eugène Voisin, les enfants rigolent.

 

Rue Eugène Voisin, les joueurs shootent dans des ballons toute la journée.

 

Rue Gabrielle, les piétons jouent avec des amies.

 

Dans le parc du Parangon, les enfants rigolent.

 

Avenue de la Plage, les parents nagent dans la mer.

 

Rue de la Liberté, tout le monde respecte les devises.

 

Avenue de la Plage, les parents bronzent.

Boulevard des Alliés, les guerriers se battent.

 

Boulevard des Alliés, les gens se parlent.

 

Avenue des Familles, on vit dans la même maison.

 

Place Mozart, les voitures s'entraînent à faire de la musique.

 

Sur la place de Verdun, il y a mes copains.

 

Avenue de Joinville, la ville est belle.

 

Sur le stade Jean Garchery, les chiens jouent au foot.

 

Boulevard de l'Europe, les extraterrestres voient le drapeau de l'Europe.

 

Place Mozart, les danseuses font de la musique.

 

Rue Eugène voisin, les enfants travaillent.

Place du Casque d'or, tout est en or.

 

Rue Eugène voisin, tout le monde rencontre ses voisins.

 

Rue Henri Barbusse, j'ai garé ma voiture.

 

Avenue Marceau, j'élève des taureaux.

 

Rue Eugène voisin, tous les enfants rigolent.

 

Rue de Paris, les parents rient.

 

Rue du Petit Parc, les enfants jouent.

 

Villa de l'Étoile, mes amies brillent.

 

Avenue de la Plage, les gens bronzent.

 

Avenue de l'Étoile, les petites filles dansent.

Place Mozart, les parents chantent.

 

Villa de la grotte, les vers de terre vivent dans des grottes.

 

Avenue Joyeuse, il y a des bonbons.

 

Sur l'île Fanac, les chants se baladent.

 

Villa de la Grotte, les ours se battent.

 

Place du Casque d'or, le soleil illumine nos journées ensoleillées.

 

Villa de l'Étoile, il y a des étoiles.

 

Rue Nouvelle, j'ai des nouveaux copains.

 

Avenue de Joinville, les humains imaginent des villes.

 

**********************************************************************************************************************

 

 

La maîtresse et le maître aussi …

 

 

 

 

Rue de Paris , les passants écrivent en capitale.

 

Avenue des Tilleuls, chacun vient avec sa tisane.

 

Avenue Molette, tout le monde chante en mi.

 

Rue Moret, il n’y a pas que des saints.

 

Rue du Port, des badauds prennent les voiles.

 

Rue des Réservoirs, je suis tombé en panne sèche !

 

Rue des Frères Lumière, les bougies sont inutiles.

 

Avenue des Platanes, des passants se reposent à l’ombre des Tilleuls.

 

Allée Jacques Tati, c’est jour de fête !

Commenter cet article

À propos

Textes, photos, vidéos sur Joinville le Pont. Passé et présent. Site animé par Éric Dubois. © Joinville le pont. Voyage immobile dans le temps suspendu. 2014-2020.